Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Blog de Michèle Bayar

Blog de Michèle Bayar

Littérature, jeunesse, ateliers d'écriture,cinéma, humeur

Publié le par Michèle Bayar
Publié dans : #littérature

signe egal-pied2-signe egal-pied1-signe egal-pied3-signe egal 

 

La rentrée se profile. En cette fin d’août, des souvenirs mathématiques me reviennent à l’esprit : le cours s’intitule « Ecritures littérales et identités remarquables ». Entre deux vagues, sur  la plage de Banyuls, il surgit soudain d’un passé éloigné et me dit solennellement qu’avec vingt-cinq mots on peut écrire n’importe quel nombre. Sachant qu’avec vingt-six lettres on peut écrire n’importe quel roman, la littérature est-elle une écriture littérale à même de proposer des identités remarquables ?...

Je vous en note une, juste pour le plaisir :

(a+b)2 = a2+2ab+b2

Comme vous le remarquerez, les deux termes de l’équation sont très différents à première vue et pourtant le résultat du calcul qu’ils proposent l’un et l’autre est rigoureusement identique des deux côtés du signe égal.

De là à formuler que des individus différents peuvent porter les mêmes valeurs et être équivalents au regard d’une loi universelle, il n’y a qu’un pas que je franchis allégrement.

Je ne suis pas la première à le faire : le 10 décembre 1948, cinquante-huit Etats Membres qui constituaient l’Assemblée générale des Nations Unies ont adopté la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Pour revenir à la littérature, Sébastien Lapaque a donné pour titre « Les identités remarquables » à son roman publié en 2009 aux éditions Actes Sud. Il dit :

« C’est une étrange affaire de raconter la vie d’un homme »…

 

J’espère que vous avez pris votre pied cet été et je vous souhaite un bon retour.

  

Commenter cet article

Maths identités remarquables 02/02/2012 14:29

Votre souvenir sur les identités remarquables en mathématiques surgissant comme une madeleine de Proust me revoie à ma propre expérience. Entré dans une salle de cours il y a peu au milieu des
élèves,l'odeur de la craie m'a rappelé les bons vieux exercices d'antan. Pour ce qui est du roman de Sébastien Lapaque, je l'ai lu et je dois dire, sans mauvais jeu de mots, qu'il n'a pas une
identité remarquable, loin s'en faut. Je ne le conseille pas.

Michèle Bayar 04/02/2012 14:30



Quel plaisir de trouver une "madeleine" sur mon blob le jour de la chandeleur  Surtout qu'il s'agit de celle de
Proust. En fait, je m'émerveille de la diversité de la nature humaine et des surprise qu'elle réserve. Ne sommes-nous pas tou(te)s des indentés remarquables ? Sébastien Laplaquel, vous avez
remarquablement ennuyé notre ami !



DANIEL Marie et Francis 01/09/2011 18:39


Si « identité » a bien le sens de ce qui est identique, d'équivalent et dans les identités remarquables c'est bien ce sens qu'il a , il a aussi le sens
de « caractéristiques », de données qui déterminent une personne ou un groupe de personnes. Et cet été, sur la plage de Banyuls, des remarquables identités, j'en ai rencontrées ...
des personnes que je mets sur un pied(destal). Mais là, il y en a 5, de pieds, soit un peu plus de 1.50m, longueur approximative d'une natte de plage.
Et à l'évidence, des individus différents peuvent porter des valeurs identiques, même s'ils sont tous portés par leur pieds.(Bon d'accord, il y a aussi les cul-de-jatte.....)
Bonne rentrée aux amoureux de la plage de Banyuls au mois de juillet !...


Michèle Bayar 01/09/2011 19:01



Merci Marie et Francis pour ce commentaire mathématique ! oui, à Banyuls et ailleurs, soyons identiques dans notre amour de nos différences !! ... mmm... je crois que ça fonctionne...



jackie séval 31/08/2011 17:57


à priori, sur cette plage, je ne voyais pas bien comment passer des mots aux identités remarquables et...aux pieds ! Mais tu l'as fait avec brio et tout s'éclaire. Ces galets et ce paysage sont une
source d'inspiration évidente pour ton esprit toujours tourné vers l'écriture.
Septembre va certainement t'inspirer d'autres jolis mots...


Articles récents

Hébergé par Overblog