Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Blog de Michèle Bayar

Blog de Michèle Bayar

Littérature, jeunesse, ateliers d'écriture,cinéma, humeur

Publié le par Michèle Bayar
Publié dans : #Humeur

lutin.jpgJ’ai encore des papillons plein les yeux, le cœur caméléon, la tête traversée d’éclairs et, dans mon sac, je retrouve le curieux petit dépliant que l’on m’a remis dans l’avion à l’aller. J’y ai appris que la spécialité malgache est la taille artisanale du granite et que les iliens dépensent des fortunes pour s’assurer le confort dans l’éternité, quitte à vivoter en attendant dans des habitats très sommaires.

 

En cela comme dans la façon qu’ils ont de ne pas prononcer la terminaison des mots, les Malgaches m’évoquent les Corses aux tombeaux somptueux. Ce ne sont pas leurs seuls points communs : sur l’île de beauté je suis une pumatajù, sur l’île rouge je suis une wasaha, dans les deux cas une étrangère.

 

Tous les iliens sont spéciaux, en bonne continentale je vous le dis ! Ce n’est pas une raison pour les réduire à ces spécificités. Les clichés sont des autoroutes à touristes, la biodiversité se tient hors des sentiers battus, tout le monde le sait. Bien sûr, en s'y risquant, on a parfois des surprises… Justement, revenons sur les jacarandas. Figurez-vous qu’ils ne pleurent pas !

 

Les jacarandas sont les plus généreux des arbres. Ils poussent dans les quartiers miséreux comme derrière les hauts murs des villas luxueuses, en pleine ville et dans la forêt ; ils offrent de l’ombre à qui veut en profiter et leur floraison est un enchantement pour ceux qui aiment la beauté.

 

Ces arbres si altruistes sont un régal pour les cigales dont les nymphes envahissent les jacarandas pour y opérer leur dernière transformation et s’offrir des festins printaniers. Ainsi, cette brume humide et parfumée lorsque l’on passe sous les branches des jacarandas au printemps, c’est du « pissat » de cigale ! ...

 

Amusant, non ? Décidément, cet arbre me plait de plus en plus. Pourvu que les écolos ne décident pas que c’est une espèce invasive…

 

(En photo, un lutin de Vakôna - prononcer Vakoun' - dans la forêt d'Andasibe)

Commenter cet article

mathilde 19/10/2011 21:40


coucou c'est mathilde qui a fait le sejours lecture ecriture oval. je voulai vous dire que le livre l'ile colominia est super!!!!!!!!!!
au revoir....


Michèle Bayar 20/10/2011 09:29



merci Mathilde, moi aussi je l'ai trouvé beau. Bonne fin d'automne



jacqueline séval 25/05/2011 19:48


...et sais-tu, Michèle, qu'il y a un jacaranda dans la cour de la mairie de ton petit paradis banyulencque??? Eh oui ! Moi je l'ai découvert au retour d'un séjour à Adélaïde (Australie)où il y en a
presque autant que de platanes ici!
Mais il ne sera pas en fleurs...Dommage


Michèle Bayar 26/05/2011 17:31



Incroyable coïncidence, ce matin nous en parlions avec Annie. Et j'ai une photo du Jacaranda banyulenc prise lors d'un apéritif de vernissage d'exposition... Pourquoi pas en fleur ?... serait-ce
que l'arbre de la mairie ne fleurit pas ? !!!



Articles récents

Hébergé par Overblog