Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Blog de Michèle Bayar

Blog de Michèle Bayar

Littérature, jeunesse, ateliers d'écriture,cinéma, humeur

Publié le par Michèle Bayar
Publié dans : #littérature

Le Marin et la Tramontane s’entrecroisent, poussent les nuages au loin pour mieux les ramener et les égrener en quelques averses sur la plage. Vous n’avez pas le temps d’étaler votre serviette au soleil qu’il se cache derrière une masse sombre et inquiétante. Vous résistez, ça va passer.

Non. Ça ne passe pas. La pluie est là. Vite, vite, vous  sauvez votre roman policier, vous regroupez votre petit monde, vous vous repliez sur une terrasse de café protégée par des bâches. Et là, devant une noisette, vous râlez en attendant que le soleil réapparaisse.

 

Vous ne le savez pas encore mais votre corps a enregistré ces moments et ils surgiront un jour dans votre esprit, de façon incongrue, peut-être en plein hiver, provoqués par une senteur ou mieux encore, une saveur. Souvenirs devenus heureux, associés aux retrouvailles familiales… et au cake à l’anis emporté pour le goûter !

Commenter cet article

jacqueline 13/10/2009 19:10


cette pluie si soudaine et cette noisette...il m'arrive à moi aussi d'en sentir l'odeur et le goût mouillé..


isabelle LAY-BRAUD 14/07/2009 21:25

Félicitations pour cette réfléxion. Oui, nous sommes par excellence des "raleurs insatisfaits", nous sommes comme le temps insaisissable. Merci à Madame La Pluie, grâce à elle, j'ai découvert ce magnifique blog à recommander. Amicalement ILB

Articles récents

Hébergé par Overblog