Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Blog de Michèle Bayar

Blog de Michèle Bayar

Littérature, jeunesse, ateliers d'écriture,cinéma, humeur

Publié le par Michèle Bayar
J'ai essayé à plusieurs reprises de formuler mes voeux pour 2009 mais rien n'est venu que le trop qui me met l'estomac à l'envers ces temps-ci : trop de paillettes, de couleurs, de leurres, de films éculés, de jeux, de miroirs aux alouettes, de faux semblants, de rêves, de synthèses, de misère lointaine, de menaces proches, de discutailleries publiques et de rabâchages.
J'avais pourtant envie de bloguer gentiment avec mes proches et mes plus lointains, histoire de dire "Je suis là et je pense à vous". Je ne trouvais pas les mots. Faute d'inspiration, je me suis tournée vers Internet. Mauvaise pioche. Je n'allais tout de même pas vous infliger cette citation de Marc Aurèle :
"Il ne s'agit plus de discourir sur ce que doit être un homme de bien mais de devenir un homme de bien" .
Si on abandonne l'idée de polémiquer, alors...
Ou pire encore, ces vers de Lamartine qui exaltent délicieusement mon humeur morose mais pourraient vous déprimer ?
"Mon coeur, lassé de tout, même de l'espérance 
N'ira plus de ses voeux importuner le sort
".
Wikipédia  m'a sauvé le coup - comme quoi... en m'annonçant que 2009 avait été déclarée année de l'Astronomie par l'assemblée des nations unies. J'ai fait appel à Galilée.
Son humour plein de sagesse est venu éclairer mon écran et distraire mon esprit chagrin :
"Le soleil, avec toutes ces planètes qui gravitent sous sa gouverne, prend encore le temps de mûrir une grappe de raisin, comme s'il n'y avait rien de plus important".

Je vous souhaite de mûrir de belles joies en  2009

Commenter cet article

Aurélie et Aziza ainsi que l'intégralité du groupe 1 de la classe des 1PA1 05/05/2009 09:21

Michele,
Nous tenons à vous dire que le travail que vous avez réalisé sur nos oeuvres à été réalisé avec désinvolture. Nous ne sommes guere contentes de votre travail "d'auteur" et de votre manque d'impliquation dans ce domaine.Nous avons été déçues par ce manque de serieux sur lequel nous comptions.Nous avons peu apprécier votre changement de direction envers nos nouvelles.Vous ne nous avez pas prises au sérieux! Un auteur doit savoir se mettre au niveau de son public,ce qui n'est pas votre cas.Désormais nous nous passerons de vos service. En attendant une réponse de votre part.

Michèle Bayar 05/05/2009 17:41


Bonjour Aurélie, Aziza et l'intégralité du groupe 1 de la classe des 1PA1 qui se sont levées tôt pour me laisser un message provocateur ! Bravo les filles. C'est une mutinerie ?
Elle montre, et je m'en réjouis, l'engagement dont vous avez fait preuve dans cette expérience. Je suppose que le terme "nos oeuvres" m'inclut puisque, si mes souvenirs sont bons, lors de
la dernière séance je tenais le clavier et, comme vous l'avez constaté, j'ai apporté quelques précisions qui me semblaient souhaitables à la rédaction proposée. Il est vrai que je vous ai retourné
des textes "encore" à retravailler et je suis très fière de la façon dont vous les avez repris. Vous avez réalisé là un excellent travail dans le temps imparti. C'est d'ailleurs pourquoi vos textes
figurent sur le site du Ludion Littéraire et je suis heureuse de cette bonne fin de notre rencontre littéraire. Satisfaites ? 


MOUNIR 04/05/2009 20:47

très bonne année 2009 pleine de soleil au pays du soleil vous nous illuminez merci

Michèle Bayar 07/05/2009 17:29


Bonjour Mounir, heureuse d'avoir de tes nouvelles. Si tu veux qu'on communique plus longuement, fais-moi un mot sur mon mail (en haut à droite de mon blog)


André FABRE 28/02/2009 22:05

Nous sommes certains de bien mûrir sous le beau soleil de votre écriture

André

Michèle Bayar 01/03/2009 11:36


Trop aimable, André. Solliciter votre imagination est un plaisir au moins égal à celui de démarrer une Harley Davidson, rien que pour entendre le ronronnement inimitable du moteur...
(vous me pardonnerez cette métaphore triviale !)


Bail Sandrine 01/01/2009 13:51

Bonjour Michèle, nous nous sommes rencontrées à Paris le 14 dec, au festival Skyprod, à l'occasion du concours de nouvelles ( le mien était sur la cigarette).
Je partage votre sentiment quelque peu mélancolique, mais ouf, sauvée également par...les étoiles. Celles qui ont brillé dans les yeux des enfants, en ce soir de Noël, et qui, pour moi, lui ont donné tout son sens.
Meilleurs voeux à tous!

henri 31/12/2008 10:01

le spleen ! Ce n'est pas ton style...les fêtes vont vite et le quotidien reprendra le dessus et ce n'est pas si mal

Articles récents

Hébergé par Overblog