Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Littérature, jeunesse, écriture créative

Une envolée...

Creek.jpgTout devient possible quand on porte son regard plus loin qu'à l'ordinaire et que l'on déplie ses grandes ailes dont on ne soupçonnait pas l'envergure

Cécile Ladjali

J'ai recopié cette phrase sur les voeux d'Adeline Ysac, sans aucun scrupule, merci Adeline ! Alors que je tente de faire mon chemin dans un paysage aride et parfois inquiétant, soutenue par Antonio Machado, elle m'offre une envolée. Je trouve ces mots adéquats pour vous souhaiter de belles envolées au-dessus de l'année 2008 dont les sommets pourraient être assez impressionnants. 

Tout est dans le recul, la beauté apparaît avec la forme. Il n'y a qu'à regarder la Terre vue du ciel, de Yann-Arthus Bertrand, ça doit donner du courage aux oiseaux pour sortir les pattes d'une flaque de mazout.

Ou bien, lisez, si ce n'est déjà fait, Kafka au bord du rivage, de Haruki Murakami. Je vous recommande vivement ce livre. J'en suis presque à la moitié, j'avance à pas prudents entre l'effroi et l'émerveillement. Il est de ces ouvrages qui ne laissent pas indemne.

J'espère que cet article vous inspirera plus que le précédent et que vous m'offrirez autre chose que votre silence. Sinon, parole, mon prochain article sera "people" !
 
 


Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
L'envergure c'est l'envers de l'ordinaire....longue vie à ce blog. Amicalement. Marie NONAME
Répondre
M
Un article people....Non, réflexion faite, je préfère Machado. Longue vie à ce blog, je te mets dans mes favoris.
Répondre
A
Merci de m'avoir fait comprendre qu'une envolée n'est pas une évasion. Une envolée offre de voir autrement, d'un peu plus haut, en planant, en virevoltant les lieux, les êtres que l'on aime. Les quitter sans les perdre de vue, en quelque sorte. Une envolée c'est un regard libre et voyageur.
Une évasion est un oubli, un dos tourné, au mieux une permission de sortie de prison... volée. Machado dort à Collioure, comme dit Aragon. Il s'est envolé, comme tous les poètes, pour fuir l'emprisonnement.
Le dernier livre de Cécile Ladjali est très intéressant. Haruki Murakami, je ne connais pas et je sens bien que j'ai tord... L'effroi vu de haut me convient, mais il me semble que l'émerveillement s'accommode mal de la distance car il sait qu'alors il prend le risque de devenir béatitude. Je tenterai donc de me rapprocher.
Répondre
C
ça y est, tu es dans mes favoris
bises
Répondre
C
ok, je vais essayer de le lire
je l'ai vu mais il m'a fait peur , je me suis sentie trop petite pas assez....pour comprendre, mais apres tout pourquoi pas , vu de haut
allez bises
cat
Répondre