Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Littérature, jeunesse, écriture créative

Premiers pas...

undefinedOn m'a dit : "Tu devrais avoir un blog, c'est rapide et tout simple à faire", va sur Overblog. J'y suis, après des détours dont je vous épargne les détails. 

Il ne vous intéressera pas de savoir que j'ai passé presque une heure à retrouver le blog créé en cinq minutes - c'était rapide, en effet - ni que je tape cet article sans être certaine qu'il ira sur mon blog puisque je ne peux pas voir mon blog et taper en même temps. D'ailleurs, existe-t-il vraiment ? Je ne vois pas ce que je tape non plus, parce que je travaille sous Vista et qu'un petit écran s'élève de temps en temps sans que je sache pourquoi au-dessus de ma prose.

Je suis donc sur Overblog, overbookée à écrire cet article de quelques lignes que je vous dédie, à vous dont j'ignore totalement le profil. J'ai cliqué sur livre sans trop savoir à quoi ça correspondait, parce que je suis auteur, mais je ne suis pas certaine d'être dans la bonne rubrique. Je ne vous demande qu'une chose, vous qui bloggez comme des Dieux, si vous lisez ces lignes, faites-moi quelques mots de commentaires, un petit coucou qui m'indiquera que je n'overblogge pas toute seule sur la toile (snif!) et aussi que je sache si ça fonctionne. Ah ! J'oubliais, je n'ai pas encore trouvé la date automatique, on est le 20 décembre, bonnes fêtes à ceux qui ont envie de cotillonner, mille joies simples à ceux qui, comme moi, sont en overdose de paillettes.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D

de tout coeur avec vous dans le marasme des internautes


Répondre
B

Il est difficile de savoir combien il y a de "visiteurs " quand un blog n'est pas équipé de compteur. Celui du CDI en a un. Je n'ai tout de même pas poussé l'option au point de lui ajouter un
dispositif permettant de savoir la "provenance" des lecteurs. Ainsi, il est possible de connaître le nom du site utilisé par les lecteurs pour venir sur un espace. Le nombre de visiteurs est, dans
une certaine mesure, un encouragement, mais aussi un désespoir car, au regard du peu finalement de commentaires laissés, chaque fois le rédacteur du blog se demande "ce qu'il manquait pour ..."


Répondre
B

Effectivement, de nombreux écrivains ont leur blog. Souvent leurs lecteurs en sont friands parce que, par le biais des commentaires, une plus grande intimité se fait.
La difficulté du blog, et pourtant c'est aussi sa force, c'est le lecteur! Je veux dire que ce qui est publié en ligne est accessible et donc sujet à un jugement immédiat. Alors, dans le cas de
l'écrivain qui a un blog, cela veut dire que chaque article doit être "à la hauteur", sans cela il va décevoir.Les commentaires sont le reflet des réactions. L'absence de commentaires peut être
très frustrant, surtout quand le blog est équipé d'un compteur de visites en hausse, sans aucune trace d'écrit !
Je livre ces réflexions après trois expériences de blogs dont deux dans un cadre scolaire.


Répondre
M


Pour moi, c'est la première expérience. Le blog me sert à essentiellement à présenter mes livres, ma bio-bibliographie, mes ateliers et je l'indique à qui cherche à me connaître ou à
connaître mes ouvrages. Je crains d'avoir un blog très confidentiel ! D'ailleurs je ne sais même pas combien de lecteurs viennent régulièrement ! Ce qui m'importe, c'est la rencontre, la
vraie, entre êtres humains... J'espère que ce blog est une opportunité.



S
Bonjour Michèle, je suis sophie, une élève qui a participé à l'écriture du livre "La fin d'un monde" à l'abbaye de StMaur. J'ai été très heureuse de faire ce voyage et d'écrire ce livre avec vous. Merci beaucoup de votre aide!
Répondre
M

Bonjour Sophie, moi aussi j'ai aimé écrire ce livre avec vous. J'ai vu la couverture que je trouve très réussie. Il va avoir du succès. Merci de ta belle participation.


S
je suis en 5eme b au college lamartine nousn allon venir vou voir a bele ile en mer
mer moi je vien po
Répondre
M

Heureuse de te rencontrer, Sara, à très bientôt donc sur la bien nommée Belle-île-en-mer.


M
Ne ne suis pas une blogueuse( otho?) Mais mes filles ont des blogs pour leurs enfants et je les lis attentivement.Je sais même faire des commentaires.
Je suis contente Michèle de pouvoir te lire de temps en temps. J'ai des textes mais c'est toujours très long puisque j'essaie de les ramasser pour une centaine de pages, donc ce n'est pas ce que tu cherches.
J'espère que nous trouverons enfin une occasion de nous revoir, cela me ferait très plaisir.
Je t'embrasse, bon courage et félicitations pour si bien te défendre avec un outil contre lequel nous râlons mais qui nous manquerait tant si nous ne l'avions pas.
Amitiès,
Marie.
Répondre
E
Au hasard de mon surf sur la toile, je tombe nez à blog sur la page !! j'avoue avoir esquissé quelques sourires et pouffé en voyant tes photos mais je tenais à te féliciter pour ce joli blog très stylisé !
je te laisse en attendant de nouvelles nouvelles !!
amitiés
Emilie
Répondre
M

Chère Emilie, merci de t'identifier, j'ai deux Emilies susceptibles de surfer sur le net et de visiter mon blog, deux voyageuses, deux courageuses, deux oiseaux migrateurs à qui je souhaite un bon
été


D
Mais non Michèle, tu n'es pas seule. Et j'ai les mêmes états d'âme quand je me rends sur mon propre blog, aussi récent que le tien et bien plus indigent.
Alors continue bien à "blogger", bonne année 2008. Dès que j'ai du temps, je t'envoie des mails pour ton projet.
Au fait, c'est toi sur la photo ! Conseil : éloigne toi un peu de la Wabcam !

Amitiés.
Répondre
R
Un bon début, contenant et contenu ainsi que les couleurs sont sympa, mais retire nous cette photo!!!
Répondre
P
le blog est super, le theme aussi et la photo surrealiste... il ne reste plus qu a l etoffer. bien joue pour une premiere!!!!
Répondre