Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Michèle Bayar

Littérature, jeunesse, écriture créative

Zénitude et Feng Shui (littéraire)

Zénitude et Feng Shui (littéraire)

560 romans pour la rentrée littéraire selon LivresHebdo. J'ai déjà le tournis. Je laisse Olivia Phélip vous les commenter sur le Huffington Post.

Quant à moi, après le grand ménage d'été (Oui, cette année je l'ai fait en été) je prépare mon chevet d'automne. Quatre livres qui me font du bien :

Les tisserands d'Abdennour Bidar, 2016 (dont je vous ai déjà parlé),

On est foutu, on pense trop ! du Dr Serge Marquis, 2016, un ouvrage pour apprivoiser et calmer son mental (C'est si bien dit que ça nous semble une évidence et les exercices sont abordables),

Ta seconde vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une, de Raphaëlle Giordano, 2015, un roman qui ne révolutionnera pas la littérature mais qui a le mérite de proposer des exercices de développement personnel aisément exécutables ; il mêle l'humour aux recettes américaines et offre des exemples, à l'instar des contes orientaux.

Sortir de la boîte d'Arbinger Institut, 2014, une approche originale du relationnel à travers une histoire et des exemples encore (suffisamment précis pour être utiles à qui veut imiter), la fiction venant ces temps-ci à la rescousse des sagesses du monde (ce qui me plaît, bien sûr !).

Et puis on trouvera aussi des ouvrages que j'effeuille selon mon humeur :

Où tu porteras mon deuil, la vie du torero El Cordobès, 1976, par Dominique Lapierre et Larry Collins (le souffle romanesque m'emporte), Crimes et Châtiments, de F. M. Dostoïevski, 1866-2016 (quel verbe !), L'autofictif doyen de l'humanité, d'Eric Chevillard 2016 (son humour m'éclate) et Ma vie de pingouin de Katarina Mazetti, 2015, (qui traite avec légèreté du pingouin qui sommeille en chacun de nous).

(Photo dreamstime.com)

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article