Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Blog de Michèle Bayar

Blog de Michèle Bayar

Littérature, jeunesse, ateliers d'écriture,cinéma, humeur

Publié le par Michèle Bayar
Publié dans : #littérature, #Humeur, #ateliers
Les tisserands...

Petits passereaux ou êtres humains ? Ont-ils la tête à l'envers ceux qui cultivent les liens qui réchauffent, qui protègent, qui unissent ? Selon Abdennour Bidar, "Je suis, tu es, vous êtes, nous sommes Tisserands, c'est-à-dire de ceux qui œuvrent aujourd'hui à réparer tel ou tel pièce du grand tissu déchiré du monde humain." Son ouvrage Les tisserands aux éditions Les Liens qui Libèrent est un OINI (objet intellectuel non identifié) - c'est lui qui le dit.

J'y ai retrouvé une métaphore qui m'est chère. Extrait de Hiatus (Tekouk, l'Harmattan 1995) :

"Tisse, femme, tisse chaque jour sur le métier.

Mêle le fil de l'année à celui des jours anciens et le motif apparaîtra, mystérieux, fugace, avant d'entrer à son tour dans la trame."

(La photo est de Robert Balestra)

Commenter cet article

Helene Perdereau 15/06/2016 23:43

hummm voilà qui donne envie de lire la suite de ce livre! Grandes bises à toi, oiseau du sud!
Hélène

Michèle Bayar 16/06/2016 19:26

Coquine, Le coureur d'étoile fut ma première aventure littéraire et ton illustration de couverture est toujours au mur chez moi. Tu te souviens ? "Laure se retourne dans son lit, quelque chose ne va pas..." :)

Daniel LECLERCQ 15/06/2016 12:23

Bonjour Michèle, Je ne peux m'empêcher de réagir à cette évocation en me souvenant du Colibri de Pierre Rabhi ! Vole, Vole petit Colibri et apporte-nous l'eau si précieuse à l'extinction des flammes de notre temps ! Biz !

Michèle Bayar 16/06/2016 19:27

Dan, tu retrouveras ce colibri qui transporte peu d'eau mais fait couler beau coup d'encre dans "Les combattants de l'humanité" aux éditions Les presses littéraires :)

Articles récents

Hébergé par Overblog